Reçues 5 sur 5 !

News
Reçues 5 sur 5 !

Publié il y a 4 semaines par

Reçues 5 sur 5 !

Suite aux difficultés rencontrées contre La Crau samedi dernier, ce match à Nice, contre l’ASBTP, était un nouveau véritable test. Notre victoire 15 jours auparavant en Coupe de France contre elles ne nous donnait pas trop de repères de part les 3 absences majeures de leur équipe. Mais si nous étions au complet en coupe, on avait gardé aussi quelques coups sous le coude.

La veille du match, il a fallu faire face au forfait de Clélia, blessée au bras, qui suivait celui de Claire. 2 Absences importantes sur ce que l’on avait prévu de proposer. On s’est donc adapté rapidement.

Cette fois, Nice était au grand complet. On démarre bien le match, pas comme la semaine dernière. On est bien concentrés, sérieux sur le terrain.

On sent que ça va être dur. L’engagement entre les 2 équipes est fort. Le score s’en ressent même s’il y a de nombreux buts. Un chassé croisé pendant les 10 premières minutes où nous sommes quand même devant avant l’égalisation systématique de BTP. Même le 1er écart de +2 en notre faveur (7-5 à la 9’) ne dure pas ! Nice égalise rapidement à 7-7 pour nous passer devant pour la seule fois de la mi-temps : 8-7 à la 12’. Mais on égalise également de suite. C’est le moment pour nos filles de prendre un avantage plus net au score :14-10 à la 21’ puis 15-11 à la 24’.

Mais à partir de ce moment-là, on n’arrive pas à concrétiser nos nombreuses actions. Plusieurs shoots se loupent d’un rien, des situations très favorables sont gâchées. On voit alors un léger relâchement sur le repli ou en défense qui nous coûte cher. L’ASBTP égalise quasiment sur le buzzer suite à coup-franc direct. Symbole du manque de concentration.

 

Pourtant on rentre aux vestiaires sans que les filles ne laissent vraiment dégager un quelconque doute. On sait, de toute façon, que rien ne sera facile !

On retourne sur le terrain avec la ferme intention de continuer à jouer, de retrouver notre cohésion et notre attention. On ne change rien sur le plan tactique, ni sur les joueuses présentes sur le terrain. Et ça fonctionne plutôt bien. On repart de l’avant : 19-17 à la 35’. Mais Nice, fidèles à elles-mêmes, ne sont pas prêtes de lâcher. Elles égalisent à 20 partout à la 38’ et passe devant dans la foulée 21-20. Pendant quelques minutes, c’est à notre tour de courir derrière le score, mais avec jamais plus d’un but de retard, jusqu’à 24-23 puis 24-24 à la 51’.

Si on est plus souvent en infériorité numérique que notre adversaire, on les gère plutôt bien.

On continue d’avancer dans ce match, à rester bien concentrés. On prend alors l’avantage, mais cette fois on ne se fait plus rattraper. Au contraire, notre avance augmente. On ne lâche plus. On sait que le moment est crucial et on remporte ce match 31 à 26 !!

La joie des filles est à l’image des efforts fournis pour gagner cette rencontre. On n’était absolument pas favoris, Nice étant également invaincus jusque-là !

 

Le mot du coach :

« On est très heureux de cette nouvelle victoire. Outre notre début de saison exceptionnel, j’aime l’esprit que dégage cette équipe. On a des lacunes, on le sait. On n’est pas parfait mais on joue avec le cœur. Mais on a aussi de belles qualités de jeu. On ne gagne pas Cannes et BTP par 2 fois en 5 matchs par hasard. Notre calendrier en ce début de saison est un des plus difficiles, si ce n’est LE plus difficile. Et même si certains ne me croient pas, on ne se prend pas à rêver. On joue pour se faire plaisir, et que pour se faire plaisir. On sait qui l’on est, et moi le premier. On est le petit poucet du championnat, sans fausse modestie. Pour l’instant on savoure, sans se prendre la tête. En tout cas, je prends mon pied, et je pense que les filles aussi. Les filles de tout le groupe, car on a 34 joueuses et on essaye de penser à tout le monde. Notre équipe 2 prend également beaucoup de plaisirs ! »


toute l'association
Se connecter